Bienvenido a Costa Rica !!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le Costa Rica, en forme longue la république du Costa Rica, en espagnol República de Costa Rica, est une république constitutionnelle unitaire d’Amérique centrale ayant un régime présidentiel.
La majeure partie de son territoire est situé sur l’isthme (bon mot au Scrabble !!) centraméricain, encadré par la mer des Caraïbes (je vois tes yeux briller !!) à l’est et l’océan Pacifique (pas mal non plus !!) à l’ouest et au sud, bordé au nord par le Nicaragua et au sud-est par le Panama, et qui comprend également l’île Cocos située dans l’océan Pacifique, à plus de 500 kilomètres des côtes du pays. Il a pour capitale San José qui comptait environ 334 000 habitants en 2015. La langue officielle est l’espagnol et la monnaie le colón. Sa devise est « ¡Vivan siempre el trabajo y la paz! » (« Que vivent pour toujours le travail et la paix ! ») et son drapeau est constitué de cinq bandes horizontales respectivement bleue, blanche, rouge, blanche et bleue. Son hymne est « Noble patria, tu hermosa bandera ».

cof
Pura vida, devise du pays !!

Comme vous l’avez certainement compris, on s’est contenté de faire un copier coller de l’article d’introduction de Wikipédia, histoire que vous sachiez un peu mieux où notre avion s’est posé le 6 décembre. Et oui, nous y sommes allés en polluant un maximum, car on en a marre de l’écologie !! On compte aussi manger un maximum de viandes de toutes sortes (même du chat !!) et se goinfrer d’OGM et de glyphosate !! Ce n’est pas un changement complet de notre façon de vivre, c’est…une blague ! Différentes contraintes nous ont obligé à rester sur Chambéry bien trop longtemps pour que notre envie de traverser les mers en bateau à voile en tant qu’équipier ne puisse se réaliser…et ainsi limiter au maximum nos émissions de gaz à effet de serre. Nous avons toujours la volonté de peser au minimum sur Pachamama, donc continuerons à nous déplacer au maximum à l’énergie humaine, à manger local des produits issus d’exploitations de qualité, à exclure systématiquement la viande, bien trop polluante et énergivore à produire en plus d’être à l’origine de souffrances incommensurables ! Je sais, ça casse un peu l’ambiance mais même si nous sommes respectueux des choix de chacun, cela ne nous empêche pas de clamer haut et fort nos croyances, c’est notre blog nom de Pachamama !!

Comme nous souhaitons que ce blog soit respectueux envers nos milliers voir millions de lecteurs, nous avons choisi de vous faire partager nos aventures sans filtre, sans embellissement, afin que cela puisse éventuellement vous aider si vous décidez d’aller dans un ou plusieurs pays que nous allons traverser.

Sachez donc que le choc est grand quand on arrive à San José, capitale du pays présenté comme le plus « vert » du monde !! Certes, nous étions éprouvés par la longue journée de transport (réveil à 3 h 45 et ensuite 13 heures de vol cumulé, pour une arrivée à l’aéroport vers 22 h 40 heure de Chambéry). Nous étions aussi stressés de retrouver nos chers vélos détériorés, même si, au final, nous ne constaterons qu’un câble électrique arraché. Voilà pour notre état d’esprit.

Nous avions fantasmé ce pays en imaginant sa végétation luxuriante, son air pur et ses colibris et paresseux à chaque coin de rue…Ok j’en fais peut être un peu trop ! Nous étions si enthousiastes que l’arrivée à San José en fut un choc encore plus grand !! Du bruit, beaucoup de bruit, tout le temps ! Utiliser son klaxon semble être une passion dans la capitale, faut dire qu’avec la conduite plus que sportive des Ticos, il est raisonnable de se signaler. Les bus et camions font un boucan d’enfer en plus d’émettre de jolies effluves noires en totale contradiction avec l’image verte du pays !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une fois que vous avez réussi l’exploit d’arriver en zone libre de l’occupation motorisée, car ici il n’y a presque pas de passages piétons et il est nécessaire parfois de risquer sa vie pour traverser la rue (et là je ne blague pas !!), le bruit des véhicules est remplacé par les vendeurs de rue proposant leurs tickets de loterie, leurs fruits et bien d’autres produits variés. Leurs poumons ne semblent pas souffrir de la pollution car le volume sonore de leurs propositions commerciales alléchantes est aussi élevé qu’un Mélenchon devant un policier durant une perquisition !! Et ils sont partout (les vendeurs pas Mélenchon !!) parfois même armés d’un micro !! Et si cela ne suffisait pas, la musique, enfin des trucs sonores, viennent parfaire le tout…

sdr

Ajoutez à cela, des rues parfois encombrées de détritus, une jungle de câbles électriques et des quartiers plus proches du bidon ville (les conditions de vie de ces gens ont l’air triste à pleurer) et vous comprendrez pourquoi on ne souhaite pas s’éterniser ici, notre santé physique et mentale en dépend !! D’autant plus que notre magnifique appartement, sans fenêtre, situé au bord du périphérique, ce qui nous permet de jouir en permanence de la mélodie ambiante, ne nous incite pas non plus à prolonger la découverte de San José !!

 

Tout n’est pas aussi noir que l’échappement d’un bus accélérant à la vue d’un piéton, il y a aussi de très beaux bâtiments hérités de la triste ère coloniale, des parcs à la végétation magnifique, des marchés pittoresques, la gentillesse des Ticos, le chant des oiseaux. Il est peut-être trop tôt pour l’affirmer mais, nous pensons que le Costa Rica ne sera pas à l’image de San José, au même titre que le Mont Blanc, la Corse ou Billy-Berclau n’ont rien à voir avec Paris !!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

De magnifiques découvertes nous attendent, d’ailleurs nous prenons la route aujourd’hui, après une exfiltration en taxi (il serait suicidaire de traverser San José à vélo !!). A nous les forets luxuriantes, les animaux tout mignons, les montagnes, les volcans, les plages, le rhum et le Surf !! Aujourd’hui nous partons donc vers…la suite au prochain épisode !!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La connexion internet étant mauvaise nous ne pouvons partager pour l’instant beaucoup de photos.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s