Vous êtes libérés de prison…

Le voyage à vélo est source de rencontres variées et souvent savoureuses…En effet, beaucoup de gens sont impressionnés par nos vélos souvent fortement chargés, nos mines parfois déconfîtes après une lutte acharnée contre les éléments, ou nos regards perdus, ce qui attisent la curiosité.

Des rencontres, plus ou moins fugaces, insolites ou surprenantes. Comme ces italiens vivant à Genève et Paris, roulant sur un tandem des années 70 ou 80 et partant pour la première fois en randonnée vélo pour 3 jours. Ou encore cet hollandais rencontré sur le parvis de la cathédrale de Reims en route pour Compostelle.

Sur la route de Chambéry, un peu avant Lyon, je profite d’une envie de fruits pour m’arrêter en bord de Rhône, sur la jolie place d’un petit village donc j’ai perdu le nom. Un cantonnier m’interroge sur mes aventures mais notre discussion est interrompue par…une envie pressante !! Vive les toilettes publics !! Je m’installe donc sur un banc, au soleil, tranquille, décontracté…de la banane que j’avale avec entrain et plaisir !! Voilà qu’arrive un homme, à la mine patibulaire, d’une quarantaine d’année, que les à priori et autres préjugés ne donnent pas envie de rencontrer…

Il s’adresse à moi, je comprends « bon voyage » et je le remercie de cet encouragement pensant que la conversation en restera la…Il répète un peu agressivement « je vous demande si vous êtes en voyage », le dialogue s’engage. M’ayant promis de tout faire pour laisser de côté mes préjugés, de sortir de ma zone de confort, seul moyen de faire des rencontres sincères, je lui répond avec le sourire, sans tenir compte de cette première approche un peu ardue, qu’effectivement, je suis en voyage depuis une semaine, sans date de retour et à vélo. Il me dit alors sans détours qu’il y a une semaine, lui sortait de prison, après avoir purgé une peine de 15 ans…Du tac au tac, je lui réplique que « nous avons donc  un point commun, nous avons retrouvés la liberté en même temps !! » Il sourit, les défenses tombent, un vrai dialogue s’amorce. Tipek, son nom dans le milieu comme il me le dira avant de se quitter, gagnait beaucoup d’argent. Il en a profité pour  aider beaucoup de gens dans cette période faste. Il a rempli des réfrigérateurs, assuré un bon train de vie à sa famille au sens large du terme. Malgré tout cela, durant son incarcération, tout ces gens l’ont oublié, pas une visite, pas un courrier , même de la part de sa famille…On sentait le désespoir, le ressentiment et l’incompréhension dans ses propos, mais aussi la rage et le besoin de reconnaissance. Son discours oscille entre l’envie de changer de vie, de repartir à zéro loin du milieu, et le besoin de démontrer qu’il est toujours présent…positionnement très fragile. Après plus d’une heure de discussion avec cet ancien caïd, il m’a autorisé à entrevoir l’homme, celui qui rêve d’une autre vie, celui qui assume sa dérive, connaît ses démons, mais qui a peur de reprendre ce chemin qu’il connaît si bien…Cette rencontre fut belle par sa sincérité, surprenante dans ce lieu si tranquille, et riche d’enseignement…Voir au delà des apparences…voilà une doctrine que je compte bien systématiser !! Merci à toi Tipek de m’avoir aider à entrouvrir les yeux sur notre monde certes imparfait, mais riche et exaltant !! Je te souhaite le meilleur pour cette renaissance ! f

Il y a une semaine, nous prenions notre envol…

 

 

 

2 commentaires sur “Vous êtes libérés de prison…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s